< Hommage à Raul Hilberg - Centre Medem

Hommage à Raul Hilberg

1926-2007 – Raul Hilberg, historien du nazisme

jpg_hilberg.jpg
Politologue, spécialiste de la Shoah de réputation mondiale. Il est le premier à démonter minutieusement les mécanismes du génocide des juifs.

Né en 1926 à Vienne, Raul Hilberg a fuit l’Autriche et les persécutions antisémites nazies. Il débarque aux États-Unis en 1939, il a émigré seul sans sa famille, son père s’étant fait arrêté en novembre 1938. En 1944, il est de retour en Europe sous l’uniforme de l’armée américaine. Un jour, il se retrouve, au siège du Parti national-socialiste, à ouvrir des caisses qui contenaient la bibliothèque personnelle de Hitler.

Raul Hilberg fait des études de sciences politiques à l’université de Brooklyn et de droit à celle de Colombia. En 1956, il devient professeur de relations internationales à l’Université de Burlington, dans le Vermont, une université de modeste réputation où il fera toute sa carrière.

Dès 1948, Raul Hilberg entame des recherches sur le génocide des juifs d’Europe. Elles seront le travail de toute une vie. En 1952, il devient membre du War Documentation Project et de l’United States Holocauste Memorial Council, témoin du département de la Justice dans les procès contre les agents du crime. Ce poste lui donne accès aux archive de du IIIe Reich saisies par l’armée américaine. En 1955, il soutient sa thèse La destruction des Juifs d’Europe. Elle est publiée en 1961 dans l’indifférence générale. Cet ouvrage qu’il ne cessera de compléter jusqu’en 1985 finira par devenir une référence mondiale sur la Shoah.

Raul Hilberg a complété son ouvrage tout au long de sa vie, ajoutant en 1994 un chapitre
sur le Rwanda, nous incitant ainsi à poursuivre ce que nous prônons nous-mêmes au
Centre Medem..

avec la participation de

jpg_wieviorka_annette.jpg

Annette WIEVIORKA, historienne

et de Henri MINCZELES, historien

jpg_minczeles.jpg

Nos deux invités rappelleront la pertinence et la profondeur de l’œuvre de Raul Hilberg.

Soirée présentée par Jacques Dugowson
P.a.f.