25 novembre Lectures culturelles de la tradition juive (T15) Composition et spécificités des textes de la tradition

jpg_stephane_encel2.jpg
Stéphane Encel

est professeur chercheur à l’Ecole Commerce ESG Management School. Après des études de droit et d’histoire du droit (troisième cycle), il s’est orienté vers l’histoire des religions, où il poursuit un doctorat sur la notion de conquête comme mode d’acquisition de la propriété dans le livre de Josué, et son évolution jusqu’au Talmud. Il est l’auteur de : « Histoire et religions : l’impossible dialogue ?  » – Editions L’Harmattan 2006 et « Les Hébreux » Editions Armand Colin 2014.


Le plus grand point d’achoppement entre une lecture traditionnelle et une lecture historique de la Bible est la composition des textes eux-mêmes : inspirés voire dictés par Dieu pour les uns, compilés sur plusieurs siècles et par plusieurs cercles d’écriture pour les autres. Spinoza s’en faisait déjà l’écho, jusqu’aux débats furieux et titanesques du 19e siècle.
Revenir sur les implications de ces deux postulats et en comprendre les mécanismes et les évolutions, est une étape essentielle vers un dialogue constructif entre ceux qui suivent la tradition et ceux pour qui la tradition est davantage une question qu’une réponse.

Suivez Le Centre Medem sur 

►  youtube

Centre Medem

Arbeter-Ring

52 rue René Boulanger. 75010. Paris.

01 42 02 17 08