13 janvierLes influences juives dans la bande dessinée Cycle « Artistes et penseurs juifs » par Didier PASAMONIK


Didier PASAMONIK

est né à Ostende en Belgique. Il est un acteur de la bande dessinée d’expression française : éditeur, directeur de collection, journaliste et commissaire d’exposition; il a publié dans des magazines consacrés à la bande dessinée comme Les Cahiers de la Bande Dessinée, Bachibouzouk, DBD, StoryBoard, L’Année de la BD, Les Inventions de Gaston, Bandes Dessinées Magazine, Vécu, Suprême Dimension, ZOO, Spirou…


A la fin du XIXe siècle Zuni Maud ou Samuel Zagat publient leurs premiers comic strips dans les journaux yiddish Verhayt (la Vérité) ou Forverts (En avant !). Ils peignent des héros ordinaires dévorés par New-York, Big Apple. Puis viendront Joe Shuster et Jerry Siegel créateurs du super-héros Superman qui vient d’une planète détruite – Krypton -et se retrouve dans une sorte de berceau. Contrairement à celui de Moïse au lieu de flotter sur l’eau, le berceau de Superman vole dans l’espace intersidéral. De nos jours, le super-héros est devenu «chat du rabbin». Précurseurs, magiciens de la plume et du pinceau, auteurs loufoques ou exaltants. La BD, une histoire juive ou pas !


Vous trouverez ci-contre la transcription de la première partie de cette conférence en PDF. pdf_PASAMONIC_3.pdf

.

Suivez Le Centre Medem sur 

►  youtube


Rechercher sur le site

Licences

Centre Medem

Arbeter-Ring

52 rue René Boulanger. 75010. Paris.

01 42 02 17 08