Naissance et déclin du kibboutz Cycle « Histoire »par Rina COHEN

jpg_rina.jpg
Rina COHEN est directrice du Département des études hébraïques et juives à l’Inalco et membre de son Conseil d’administration.
Elle a publié de nombreux articles sur l’histoire du kibboutz. Notamment « Le kibboutz : du collectivisme à la propriété individuelle (1909-2005) », Yod 2006.


La vie dans les kibboutzim n’a jamais concerné plus de 3 à 4 % de la population.
Il y a aujourd’hui 275 kibboutzim, dont 16 religieux. Cent vingt mille Israéliens y vivent, nombre en légère augmentation depuis quelques années.
On assiste à un rajeunissement de la population. De jeunes couples s’établissent en kibboutz, en quête d’une meilleure qualité de vie. Mais pour survivre financièrement, la plupart se sont éloignés de leur modèle socialiste d’origine. 
Quelles recettes leur a-t-il fallu appliquer pour survivre ? Quelle influence les kibboutzim exercent-ils encore sur la vie économique et politique israélienne ?

Suivez Le Centre Medem sur 

Rechercher sur le site

Licences

Centre Medem

Arbeter Ring

52 rue René Boulanger

75010 Paris. 01 42 02 17 08