L’atelier de la Torah :le « signifiant errant »Cycle « Lectures culturelles de la tradition »par François ARDEVEN

jpg_Ardeven-2.jpg
François ARDEVEN

est professeur de lettres classiques. Titulaire d’un doctorat de recherche en psychopathologie clinique et psychanalyse, membre de l’association Dimpsy, il est analyste à Paris. Depuis dix ans, il est lecteur du midrach laïque qu’il mêle à l’étude des littératures du monde au Centre Medem-Arbeter Ring et y anime des conférences sur des sujets variés relevant de la pensée juive.
Il participe aux revues Topique, Place de la Sorbonne, De vive voix. 


2. Une deuxième conséquence de cette articulation est proposée dans une introduction à la notion de rythme telle que Henri MESCHONNIC l’a développée.
On lira son introduction au livre de Jonas : « le signifiant errant » où il voit ce livre comme l’allégorie même d’un rythma propre à l’écriture hébraïque.

Suivez Le Centre Medem sur 

►  youtube

Centre Medem

Arbeter-Ring

52 rue René Boulanger. 75010. Paris.

01 42 02 17 08