Le cinéma yiddishCycle « Artistes et penseurs juifs » par Guido FURCI

Guido_FURCI.png

Guido FURCI est diplômé des universités de Sienne et de Paris 3-Sorbonne, il prépare actuellement une thèse : L’héritage nu. Mises en fiction du témoin historique. Primo Levi, Aharon Appelfeld, Philip Roth. Il a déjà publié avec Marion Duvernois : Figures de l’exil, géographies du double. Notes sur Agota Kristof et Stephen Vizinczey  et participé à l’ouvrage Fin(s) du monde (2013). Il est enseignant de yiddish au Centre des Langues et Cultures juives du Centre Medem.

Ce cinéma se caractérise par la grande influence du théâtre yiddish et l’adaptation de nombreux classiques comme ceux de Peretz Hirschbein, Schalom Asch, An-Ski, Scholem Aleikhem… De plus, la majorité des acteurs et des metteurs en scène de ce cinéma venaient des nombreuses troupes yiddish.
D’autre part, il met en relief la constante interaction du nouveau monde avec l’ancien, suite à la vague d’émigration vers les États-Unis qui divisa en deux le public ashkénaze et le monde artistique du cinéma yiddish.
Les films furent toujours distribués sur les deux continents et les artistes des deux côtés de l’Atlantique travaillèrent souvent ensemble.

Suivez Le Centre Medem sur 

►  youtube

Centre Medem

Arbeter-Ring

52 rue René Boulanger. 75010. Paris.

01 42 02 17 08