La pensée de Michael Walzer Cycle « Problématiques Contemporaines »par Simon WUHL

jpg_Photo_Simon_Wuhl.jpg
Simon WUHL est sociologue et universitaire.
Il a été chargé de mission fonction publique et conseiller scientifique sur la politique de la ville et la politique de l’emploi des chômeurs et rapporteur à la Commission Nationale d’Evaluation du RMI. Ses recherches portent sur les questions de la justice sociale et des discriminations.
Il a écrit plusieurs livres sur ces thèmes, notamment, Discrimination positive et justice sociale et L’Égalité nouveaux débats : Rawls et Walzer. Il est par ailleurs l’auteur de Pour un judaïsme culturel (2013), et Modernités juives et Laïcités (2015).

1. Les sources bibliques

Michael Walzer est partisan d’une critique sociale connectée au monde à où elle opère. Les exemples puisés chez les prophètes bibliques seront complétés par ceux de Sartre/Camus  et la critique de Buber sur la création d’un État juif isolé.

2. La théorie sur la justice sociale

Dans son livre Sphères de justice, WALZER propose un cadre de réflexion à plusieurs dimensions où devrait s’exercer une justice distributive. Outre la sphère économique, on doit y trouver la politique, l’éducation, le bien-être et la santé, l’identité culturelle.

3. Le pluralisme culturel

Pour l’auteur, c’est le « particularisme » qui est une donnée universelle et non sa négation. Il s’inscrit ainsi dans une lignée de penseurs juifs du début du XXe siècle (Simon Doubnov, Ahad Haam, …, Horace Kallen, inventeur du multiculturalisme).
Tous avaient le souci d’éviter la dilution et la disparition des communautés juives en Diaspora.

Suivez Le Centre Medem sur 

►  youtube

Centre Medem

Arbeter-Ring

52 rue René Boulanger. 75010. Paris.

01 42 02 17 08